Vous pouvez refermer cette fenêtre pour revenir sur le site
Port Miou 2013: une année de succès.
Victoire au challenge d'Automne sans fanfare!
1er décembre 2013
Une petite sortie la veille dans un temps à grains, vent de nord-ouest à nord-est assez fort, mais ce matin, le temps est plutôt beau, le vent moyen, je me décide à mettre la GV North plus grande et plus puissante. Nous sommes 7 aussi Patrick va faire le sous-marinier sur Fissa. Avant de quitter le ponton, Fred apprenant la mort de sa mère part aussitôt, nous ne sommes plus que 5: les 3A comme dab, Jean-Jacques et Marc. Parcours Riou aller-retour.
Départ assez bon, malheureusement le vent est tombé dans les 5 minutes et nous sommes ballotés par la houle, tout le monde se dévente. Plus large et court que les sélection, X et A40, nous souffrons plus de la houle est+ouest qui nous empêche de démarrer, tout comme Fissa. Awaken, le plus long arrive à se dégager, prend une risée et décolle progressivement. Le sélection Eridan est le 2e, suivi par Ondulat, puis les autres sélection. Fissa et nous ne pouvons que désespérer de les voir démarrer et nous pas! Awaken gite fort loin à l'horizon et nous sommes toujours encalminés. Nous démarrerons 40' après le premier, en 8e position, Fissa 9e... Bref, le reste de la régate se passe de commentaires, tout est joué et le retour dans les calmes de Cassis n'y changera rien. Nous coupons la ligne plus d'1 h après le premier, intercalés entre Teddy, le First Class 10 de Christophe Campion et Fissa, nous les battons tous deux en tc quand même. Mauvaise manche, mais notre avance très confortable au challenge nous permet de garder une première place toutes classes avec 8 points d'avance! Bravo à l'équipage, sans doute meilleur que le skipper...

Suite du challenge d'Automne en fanfare
17 Novembre 2013
Encore un avis de coup de vent d'Est au large, ça devrait être maniable quand même.
Cette fois-ci l'équipage est pléthorique au point que Patrick qui devait en être émigre sur Fissa. Reste quand même Fred, les 3 A, une nouvelle: Lina, Corinne et Marc.
L'autre Marc (l'ex-président) fait le comité de course sur Fissa et donne un départ pour le plus long des parcours, qu'on ne fait plus depuis plus de 20 ans, le T (21.5 milles) qui consiste à virer l'Ile Verte dans la Baie de La Ciotat et le Petit Congloué de Riou avant de revenir au louvoyage vers Cassis. Avec cet équipage renforcé et cette bonne brise, s'agit de briller. ce que nous ferons. Ondulat, le X 332 tout frais de carénage est de la partie cette fois, avec ses voiles kevlar et carbone, les sélection habituels, le grand First de Cadarache Orion et Fissa. Nous prenons un excellent départ et avons vite 100 m d'avance sur tout le monde! Vent d'Est, faut tirer à terre. Manque de bol, nous tombons sur un calme inhabituel et restons encalminés 10 minutes pendant que tout le monde nous passe bien évidemment, en évitant notre option malheureuse. Dur dur d'être le premier. Parfois, c'est comme dans la parabole, et nous sommes donc derniers quand nous recevons enfin du vent. Ondulat s'est envolé loin, Fissa est bien, les autres plus proches. Nous allons d'abord nous faire les 2 derniers sélection, puis passer Fissa sous le sémaphore. Orion se bat bien, on tire le bord sur Figuerolles et le passons! Il réduit son foc en enroulant un peu, c'est se tirer une balle dans le pied, nous ne le reverrons plus. Reste Ondulat, que nous avons rattrapé au jeu des bords à terre mais qui a bien 2 à 3 min d'avance à l'Ile Verte qu'il passe un peu trop au large, nous permettant de reprendre un peu. Nous passons là où il faut, Orion, sous notre vent fait mine de nous rattrapper, mais je suis tranquille malgré les affirmations d'AC, effectivement, il tire le bord "breton" pour ne pas avoir à virer et se traine lamentablement. Le spi lourd - préparé bien à l'avance - sort aussitôt, ouf, ça tire fort et ça gronde sous la carène!  Ondulat, devant se dépêche d'en faire autant, aucune chance de le rattraper sur cette allure et ce vent mais on peut sauver les meubles. On va faire mieux que ça en surfant parfois comme des déments (une pointe estimée par moi à 14 nœuds au moins pendant un temps interminable), Ondulat affale 2 fois son spi et nous finissons le dernier demi-mille sous solent - gv tous les deux. Furlan, le premier des sélection a bien spié et nous a rattrapés au point qu'il nous prend de l'eau au Congloué et passe à l'intérieur, sortant devant. Il est sous inter et GV pleine, je ne suis pas inquiet, il va se vautrer comme au premier louvoyage et nous n'aurons aucun mal à le devancer 500 m après la marque. ce que voyant, il se dépêche de réduire, et pas rien, 2 ris d'un coup! Faut dire qu'un vent force 6, rafales à 7 est bien là. Nous gardons notre solent et la gv incidence (la petite, bien plate en plus) pleins et marchons comme des avions au point de presque rattraper Ondulat qui croise quelques longueurs seulement devant nous. C'est vrai qu'il a rentré son solent carbone pour mettre le dacron moins performant. ca lui fout les boules et - super motivé - il résiste bien et montre a nouveau un léger bonus de vitesse sur nous. Nous ne risquons pas grand chose à tenter une ch'tite option à terre qui s'avèrera mauvaise mais sinon, aucune chance de lui repasser devant. En temps compensé, j'ai pas mal de marge, aussi ça valait le coup. On se contentera le la victoire en TC et il coupe la ligne après plus de 4 heures de cette régate musclée 3 minutes et quelque devant nous. Nous gagnons donc en TC avec 4' d'avance sur Ondulat (il nous rend 20s par mille). Derrière en TC Sirius, Fissa (arrivé 26 min après nous), Orion, Novae, Furlan, etc

Gros temps prévu pour la coupe de l'Amitié
18 Octobre 2013
Avis de coup de vent pour samedi, un équipage réduit à 4, Les 3 A plus Philippe. Pas assez pour me motiver un max car la météo est assez pessimiste. Marc est au mat de pavillon à terre mais son chrono tombe en panne et il me demande de donner le départ à la radio est au chrono, ce que je fais tout en barrant et en prenant le départ, je ne sais pas comment mais je vole le départ d'une étrave et suis rappelé! On repasse la ligne en dernière position cette fois-ci, tant pis, on tâchera tout le long de ce louvoyage vers Les Embiez de rattraper ça. Nous sommes 10, les 4 sélection (Sirius en plus), Orion (First 36.7 racing), Michel De Bressy et son Figaro tout chaud de sa magnifique 2e place à la quadrasolo en Août, Waipiti, le Bavaria 29 de Robert ainsi que Fissa et Pochette Surprise, le Hanse 40 de François Mellon qui organise la régate et nous. Le bateau est caréné, nous manquons de monde au rappel c'est sûr dans ce vent assez fort et qui monte en arrivant aux Embiez, où nous finissons très bien sous Foc 2 et GV 1 ris, malheureusement trop loin derrière Figolu qui remporte la manche, nous sommes 2e, Furlan, Novae, Fissa, Orion, etc sont derrière.
19 Octobre 2013
Après une soirée sympa au resto de l'Hotel Helios, nous repartons en régate malgré l'avis de coup de vent maintenu tout le WE. Le vent a soufflé très fort toute la nuit, tout le monde est un peu refroidi, sauf Michel qui enverra le spi dès le départ. Certains se contentent d'une descente au portant sous foc seul ( Pochette, Eridan, Fissa) nous tangonnons quand même notre chère trinquette avec le foc 2 devant et la GV à 2 ris que nous renverrons progressivement. En effet, le vent va plutôt se calmer et Figolu va faire une descente "canon" sous son spi lourd malgré un mauvais 1/4h à le désentortiller au début... Il remporte à nouveau la manche que nous finissons 2e TR et TC 13 minutes après lui. A l'aller seul le Hanse a réussi à s'intercaler en réel mais loin derrière en compensé.
Au final Figolu remporte la Coupe avec panache, nous, trop prudents (c'est quand même une qualité), nous nous contenterons de la deuxième marche du podium, suivent, Fissa, Novae, Orion, Furlan, etc.
On tâchera d'assurer pour le challenge d'automne.

Un début de saison un peu rude
29 Septembre 2013
Après notre non-participation aux Voiles de St Tropez cette année - et sans regrets car la deuxième partie de la semaine s'est jouée dans l'annulation des régates des jeudi et vendredi cause gros temps - nous reprenons les régates avec une carène pas encore propre par la troisième manche de la Coupe Arnaud (les manches 1, solitaire, et 2, couple mixte, ayant été annulées, seule la 3e, en équipage,  comptera). L'équipage se constitue cool, je ne sais plus qui en était, et la régate prévue Cassidaigne aller retour va vite tourner court. Le temps est à grains et nous partons pas trop mal dans une suite de risées et de calmes où nous nous calerons à la 2e place derrière Canaille (Bavaria 42 régate) avant de nous encalminer comme le reste de la flotte. Canaille est à ce moment à La Cassidaigne. Un regard derrière sur les 3 Sélection encalminés comme nous, mais quelque chose est en train de se passer. Furlan le plus éloigné se met à giter à mort, puis Novae et Eridan également, nous affalons le gênois en vitesse, juste le temps pour le grain de nous arriver dessus, plein NE, 40 nœuds! Nous sommes babord amures, je n'ose pas empanner et m'enfuis vers La Ciotat le temps pour les équipiers de rentrer la toile et de mettre le N°2. Après son envoi, nous empannons enfin, on est partis à perpete, mais j'ai préféré assurer la manœuvre d'empannage avec tous les 4 à notre poste. Bref, Canaille était en train de virer la tourelle tribord amures et a bien failli monter sur les rochers en partant au lof. Pour nous le retard est incomblable, les 3 Sélection ont abandonné de concert et il nous reste à rentrer au près bon plein sous foc 2 et GV Incidences dacron pleine dans le vent qui s'est stabilisé à 30 nœuds avec rafales à plus et que nous étalons sans aucun problème car la Gv est très plate et ouvre toute seule. A retenir.
Classement de la Coupe Arnaud: Canaille premier, Attila second et personne derrière!

Victoire toutes classes à La Cassidaigne et au Challenge de printemps!
21 Avril 2013
Avis de coup de vent pour samedi, un équipage réduit à 2, je laisse tomber pour la première manche que Marc avec ses 5 équipiers sur son Class 10 voudrait bien lancer malgré tout mais il est bien le seul...
Tout se joue le lendemain dimanche, nous sommes 3 à bord, les 3 André!
Parcours triangulaire PM, Riou, Cassidaigne, PM - vent NW force 4 en moyenne. Après hésitation pour cause d'équipage mini, nous mettons quand même la GV king size grise et le beau gênois mylar. Excellent départ mais très mauvais premier bord ou nous tirons trop à gauche et voyons toute la flotte nous passer devant au bord suivant, Fissa en a profité pour nous mettre déjà 200 m à moins d'1 mille du départ. Le parcours est long et nous ne ferons plus aucune erreur, nous le remonterons petit à petit, les trois autres bateaux (dont Ellora et Sirius potentiellement beaucoup plus rapides que nous deux) sont vite distancés. Nous passons le petit Congloué avec 5 longueurs de retard, envoyons le spi lourd pas très vite mais dès qu'il est en l'air nous commençons à bien remonter sur le 6m JI. Je suis une route convexe vers le large pour le passer sous le vent en évitant son dévent et - après quelques belles glissades à 8-9 noeuds - nous passons la Cassidaigne avec 50 m d'avance. Malgré un affalage et une relance au près un peu laborieuses, nous arrivons à creuse suffisamment l'écart pour finir 1'39" devant Fissa et le coiffer de quelques secondes au temps compensé! 3e Ellora, 4e Sirius et ab pour Giphi mené par Françoise la fidèle secrétaire du club en solitaire. Cette victoire à la Cassidaigne cup de Port Miou nous permet en même temps de prendre la première place au général du challenge de printemps, avec le même nombre de points que Fissa mais avec l'avantage d'une victoire.

Un debut moyen au challenge de printemps.
7 Avril 2013
1ere manche du challenge de printemps
Equipage: André C. Jean-Jacques, André T. Patrick Gouin et AS
Je plonge une nouvelle fois dans l'eau glacée pour donner un petit coup de scotch brite à la carène qui se salit vite...
Personne n'est motivé pour changer la grand-voile d'autant qu'il y a un éventuel mistral force 5 dans les tuyaux et nous partons sous la petite GV incidences et gênois delta, un ensemble pas très performant. Parcours Riou aller-retour. Nous prenons un départ moyen et le X 332 Ondulat prend la tête avec Fissa et Canaille le Bavaria 42 racing. Premières rafales musclées qui nous poussent à rentrer le gênois (beau changement sur double étai creux) pour le solent, mais le bord tiré un peu trop loin à terre nous aura coûté cher car nous peinons à repartir dans les accalmies. Finalement le vent ne monte pas plus, au contraire et nous aurions pu étaler sous le vieux gênois mais il a quelques trous et c'était risqué. Passage en 3 à Riou, Fissa juste derrière nous, belles glissades sous spi mais le vent se calme à l'arrivée permettant à Fissa de se rapprocher de nous (50 sec) pour nous battre en temps compensé. Ondulat est vainqueur de cette manche, Canaille avec son gros rating est classé 5e, nous sommes 3e. Les trois premiers en moins d'une minute!

Victoire toutes classes au challenge d'hiver!
24 Mars 2013
Un temps maussade avec des pluies continues et un avis de coup de vent (bien que la baie de Cassis soit parfaitement maniable) ont découragé les participants et seuls les trois premiers du classement, le 6mJI Fissa, Ondulat et Attila sont prêts à partir. 3 bateaux, ce n'est pas suffisant pour la FFV qui n'homologuera pas le résultat, aussi après avoir bien blagué bien au chaud dans notre club, nous rentrons chez nous sur une annulation de cette dernière manche qui nous donne une victoire incontestée.

Troisième victoire toutes classes!
10 Mars 2013
4e manche du challenge d'hiver Port Miou
Equipage: André C, Jean Jacques, Marc et André S
Patrick rejoint nos amis de Fissa qui ne sont que 2 à bord sinon...
Parcours: départ, Cassidaigne, Riou, arrivée presqu'île.
Nous nous laissons enfermer au départ par très petit temps, sud force1 et ne prenons le départ qu'en 4e position. Notre option légèrement à gauche est très payante d'abord et nous sommes rapidement en 2e position juste derrière l'A40 Awaken alors que le reste de la flotte prend beaucoup de retard. Nous nous trainons dans cette calmasse et Fissa très à l'ouest semble avoir trouvé un vent plus fort qui le fait revenir sur nous, il finit par prendre la tête à 1 mille de Cassidaigne. Finalement il passe la Cassidaigne avec un tout petit peu d'avance, nous sommes dans le tableau d'Awaken qui va nous permettre de nous engager à la marque ce qui nous permet de nous retrouver 2e alors que le vent flirte avec le force2 maintenant. Fissa tombe sous le vent (qui tourne doucement ouest) et nous allons tout doucement le passer. Nous virons devant lui à Morgiou et allons doucement accentuer notre avance. Awaken n'arrive pas à gagner sur nous, au contraire, le X332 Ondulat quant à lui reste en 4e position alors que le temps lui est franchement favorable. Les deux sélection en course, Sirius et Furlan sont loin derrière alors qu'ils nous rendent plus de 10' sur le parcours. Le Sun Rise Neptune ferme la marche assez logiquement. Tour du Petit Congloué (à laisser tribord) impeccable, envoi de spi rapide sans cafouillage et c'est parti pour un long bord de vent arrière qui le restera, le vent n'allant pas plus loin que le plein ouest en restant à la petite force 3 qu'il avait à la fin du bord de près. Le très rapide et très léger Awaken tire des bords sous son spi assymétrique sans arriver à nous passer bien qu'il se rapproche pas mal. Nous négocions le passage du cap parfaitement et reprenons même de l'avance, finalement nous finissons 1ers en temps réel, Awaken environ 2' derrière nous, puis Ondulat à 5' environ, Fissa un peu plus, et les trois autres respectivement 20', 30' et plus d'1h derrière. Avec notre petit rating en plus, c'est une victoire superbe!
Nous confortons notre première place au classement scratch du challenge.

2e victoire!
10 février 2013
3e manche du challenge d'hiver de Port Miou
Parcours cassidaigne, ile verte et retour transformé en aller-retour cassidaigne.
André Chiche, Patrick, Marc Delon et moi.
Vent variable tendance nord est à nord ouest en passant par le nord avec de fréquentes bascules, de force 0 à force 2. Petites chutes de neige.
7 participants.
Très bon départ en tête avec Ondulat derrière nous. Nous sommes sous genois, comme lui alors que les autres s'enterrent en envoyant le spi dès le départ. Nous arrivons à monter vers les risées et descendre avec en ouvrant plus au moins le gênois en passant du près bon plein au largue alors que sous spi pendouillant les 5 autres restent longtemps dans la zone de départ. A mi-chemin de la Cassidaigne nous avons une avance considérable mais le vent tourne beaucoup avec du vent arrière par moments. Nous avons envoyé le spi depuis un moment avec un coquetier ce qui a permis à Ondulat le X 332 de nous passer enfin (ça faisait une demi-heure qu'il tentait le coup en vain). Après des tentatives infructueuses, un affalage et renvoi rapide et nous voilà à courir derrière lui. Nous finirons par le passer juste avant Cassidaigne mais il s'est passé des choses derrière. Fissa qui s'est beaucoup décalé dans l'ouest touche une risée de nord ouest assez soutenue qui lui permet de refaire presque tout son retard (plus d'un mille!). Nous empannons enfin quand le même vent finit par nous toucher et passons en tête mais bien doucement la Cassidaigne. Affalage et empannage, près babord amures au ras des cailloux quand le vent saute brusquement au Nord Est de nouveau en masquant le gênois qui à contre nous envoie dériver sur les cailloux. Choqué brutal des écoutes pour reprendre de la vitesse et redevenir manœuvrants tribord amures et nous voilà enfin hors de danger et toujours en tête. Duel de virements de bords multiples abec Ondulat, un peu trop d'avance sur lui (erreur de contrôle avec un petit bord à l'ouest un peu trop long) et le vent repassant Nord Est lui redonne l'avantage! Damned! C'est lui qui nous contrôle à présent, Fissa a tenté un coup franchement vers l'Est sans succès, nous approchons doucettement de l'arrivée, les grosses accalmies nous redonnent un peu d'avantage sur lui mais pas au point de repasser devant. Nous finissons finalement par passer la ligne avec 59 s de retard sur le X et plus de 20 minutes d'avance sur le 6MJI Fissa, 40 sur les deux sélection et le First 36.7 Orion de Cadarache. Le first 30 a dû abandonner, il n'est pas dans le classement. Nouvelle victoire toutes classes après celle d'il y a deux semaines, nous confortons notre place en tête du classement général provisoire toutes classes malgré la 7e place de la première manche du 13 janvier.

1e victoire!
27 janvier 2013
2e manche du challenge d'hiver de Port Miou
Parcours cassidaigne et retour
Vent variable tendance est.
9 participants.
L'open 9.50 Violon Dingue de La Ciotat participe pour la première fois bien que son terrain de jeu soit plutôt la course au large.
Nous prenons un excellent départ et piquons à l'est avec Ondulat et Violon Dingue. Celui-ci prend inexorablement la tête, le moindre souffle dans sa gv full batten à corne le propulse comme un avion. Nous nous battons tout du long avec Ondulat, prenant la tête tour à tour et finirons par passer la ligne d'arrivée 10 s après lui (une petite longueur) tandis que Violon Dingue est arrivé depuis 14 min ne sauvant pas son rating... Ondulat est 3e car il nous rend du temps, Ellora et Sirius arrivés environ 1/2h après sont les derniers classés, Orion, Eridan, Fissa et Neptune ont abandonné, étant englués dans des calmes...

Mauvaise première manche
13 janvier 2013
1e manche du challenge d'hiver de Port Miou
Parcours cassidaigne aller-retour.
Vent variable faible et pluie continue.
7 participants.
Pas trop mal partis, nous allons voir Fissa prendre la tête à la première marque que nous passons en 3e position derrière Canaille, le Bavaria 42 fast de G. Plaisant pour une fois en course. Suivent Ondulat, Orion, les sélection.
Pensant ne pas pouvoir rattrapper Fissa, je décide de pousser l'option Ouest pour le retour, le vent devrant se lever de là après la pluie. Malheureusement celle-ci en remet une couche et ce bord s'avère désastreux. Ondulat qui était sous notre contrôle bascule de l'autre côté, nous persistons dans notre erreur un peu trop et il ne nous reste plus qu'à voir l'ensemble de la flotte finir avant nous. Nous ne rattrapons aucune place au temps compensé et sommes donc 7e (et derniers)!