Vous pouvez refermer cette fenêtre pour revenir sur le site
Challenge d'hiver Port Miou 2012
Bon début pour 2012

Dimanche 11 Mars 2012
cinquième manche du challenge d’hiver
Nous partons dans un vent faible sur un parcours vers Riou.
Mon ami Claude Jost vient faire un tour en passager avec nous avant de repartir pour la Belgique, son pays. Il a pris soin d’apporter un tonneau de bière pression qui nous aidera à tenir dans cette pétole pas totale mais suffisante pour nous frustrer car nous étions bien placés mais le gong du temps limite ne nous permettra pas de finir...
Etant absent pour la dernière manche, elle se courra sans nous, de nouveau dans du petit temps.
Au Final c’est Fissa qui l’emporte au classement du challenge !

Dimanches 12 et 26 fevrier 2012
troisième et quatrièmes manches challenge hiver
Après anulation de la deuxième manche pour cause de tempête (nous sommes quand même sortis à 2 bateaux, Orion et nous, réduits au maximum avec de belles rafales à près de 50 nœuds), les régates reprennent leur cours normal.
Parcours Cassis, Cassidaigne, Cassis par très petit temps et températures négatives.
Equipage: Fred, Patrice, André C., Marc et moi.
Départ vent arrière, nous partons carrément en tête mais j’ai fait préparer le spi du mauvais côté et un cafouillage dans la préparation sur l’autre bord nous retarde pas mal dans l’envoi, en plus le vent semblant rentrer j’ai choisi le lourd, pas terrible pour avancer et nous retrouvons derrière Fissa et Orion à La Cassidaigne. Les Sélection négocient moins bien la marque et nous repartons au louvoyage. L’option ouest devrait être profitable car c’est de là que doit rentrer le vent mais c’est le contraire qui se produit et Fissa, seul à avoir viré et envoyé sur la droite emporte le morceau et la victoire en temps réel. Le coef de petit temps étant appliqué, c’est quand mêm nous qui l’emportons au temps compensé, d’une paille!

Dimanche 15 janvier 2012
Parcours Cassis, Cassidaigne, Ile Verte, Cassis
Vent d’est faible
Equipage: Fred, Philippe, André Tueux, Jean-Jacques, Charlène et AS
Nous sommes un peu coincés sur la ligne de départ, absence de vent aidant, nous nous retrouvons au-dessus au signal de départ. Le courant porte au large et c’est assez long de refranchir la ligne d’autant que nous sommes coincés par Novae qui doit en faire autant sans gêner les autres.
Nous partons finalement avec une bonne minute de retard et pour ne pas rester dans le dévent, nous prenons une option large qui va s’avérer pas terrible. Nous la poussons à fond mais la position des autres semble leur donner raison. De plus nous prévoyons le passage Cassidaigne tribord car le parcours annoncé initialement est l’aller-retour Cassidaigne. Après le départ j’ai coupé la radio et n’ai pas perçu que le comité a décidé finalement d’envoyer le triangle alors que le départ a été donné.
Heureusement que nous ne sommes pas en tête à la première marque. La position de Novae (en tête) m’interpelle. Je passe un appel radio à Marc Lhuillier qui est le comité de course navigant qui m’informe de mon erreur.
Du coup, on passe la Cassidaigne au bon plein, derrière Fissa (6mJI), Eridan (Sélection), Orion (First 36.7), Novae (Sélection). Le Delph 24 Marie Carole n’est pas très loin derrière nous, ce qui cionfirme notre mauvais choix du premier bord. Rien n’est perdu car ce temps léger nous est très favorable, mais faut mettre le turbo pour rattraper tout ça!
André Tueux barre depuis peu après le départ, il continue car il barre le mieux dans le petit temps et nous montons plus au large dans ce près un peu batard vers l’ïle Verte pour toucher un vent plus vigoureux, ça paie puisque nous passons Fissa, Orion et Eridan sans problème et arrivons à l’Île Verte sur les talons de Novae.
Nous abattons en envoyant immédiatement le spi largue très serré puis vent arrière, empannage parfait au ras des cailloux, bord babord très très près de l’Île, car pour sortir dans la passe on va avoir un peu le vent dans le nez mais nous espérons tenir le spi. C’est très chaud mais on arrive à le tenir comme une tôle, nous sommes les seuls, les autres ayant arrondi un peu plus sont tous obligés d’affaler. Du coup, nous confortons notre avance. Inutile de dire que nous avons escamoté Novae pendant ce temps, au sortir de la passe, il sera derrière tous nos suivants, le A40 Avaken (qui s’en sort bien avec son assy), Fissa, Eridan, Orion, Furlan, le sun rise Neptune et Marie Carole entre autres restant derrière lui...
Bord de spi très délicat, la houle perturbe pas mal mais nous avons les écoutes ultra-légères, Fissa pas loin a négligé de le faire et son spi porte mal, bref, nous creusons l’écart en restant hyper concentrés et en changeant plusieurs fois l’équipier d’écoute de spi, l’A40 qui devrait nous larguer n’y parvient pas, il tire un bord et empanne, ce qui ne l’empêche pas d’arriver 2 minutes après nous sur la ligne, tous les autres sont nettement distancés, Fissa le 3e est à 4.30 minutes. Seul le delph 24 peut espérer nous battre en telmps compensé mais l’écart est décodément trop grand, nous finissons cette première manche du challenge d’hiver de Port Miou 1ers temps réel et temps compensé!
Bravo à l’équipage!