Vous pouvez refermer cette fenêtre pour revenir sur le site
Voiles de Saint Tropez 2006
Cette fois-ci, nous nous sommes retrouvés à 7 pour des Voiles de St Tropez plus moyennes que l’an dernier. Un podium de 3e à la première manche, 2 manches annulées, 8ème au final.
Un convoyage parfait à l’aller et au retour, mais nos voiles fatiguées et un peu de malchance, sans parler des manches annulées, notament la 3e où nous étions en deuxième position avant la fermeture de la ligne... ne nous ont pas franchement permis de briller.
Pas trop de déception quand même car l’ambiance est toujours aussi extraordinaire, les bateaux toujours plus effarants et se trouver dans la même flotte que Velsheda, Shamrock , Mari-Cha IV ou Morning Glory, le maxi IMS Reichel-Pugh qui se partage les victoires en temps réel sur les grandes régates du circuit mondial avec qon jumeau Alfa Roméo reste un privilège inestimable.
Sans parler de notre nuits à l’Escalet toujours aussi agréables et détendantes après le stress de la régate de la journée. Sans oublier les soirées offertes par l’organisation, plus efficace dans ce domaine que dans le choix et le déroulement des parcours.
On se plaint un peu, mais pas trop quand même.
Dernier souvenir et non des moindres, le spectacle inoubliable du plus extraordinaire yacht à voiles de tous les temps, le Falcone Maltese, dernier né de Perini Navi, 100 m, 3 mats carbone rotatifs, 15 voiles profilées, et le tout navigue fort bien à la voile !
attila_st06_6vv.jpg
Cliquer sur la vignette pour afficher la galerie photo
news2006.gif
Cliquer sur la vignette pour télécharger le journal en pdf.
(Clic droit et enregistrer...)